Consommée à Menton, à Monaco et à Nice, la Socca constitue la base de la « cuisine niçoise ». Dans la région autour de Toulon et à Hyères, elle s’appelle la cade (de l’italien caldo signifiant « chaud »). À fois croustillante sur le dessus et moelleuse à l’intérieur, la Socca se vend partout : sur les marchés, par des marchands ambulants qui la cuisent et la vendent sur place dans de traditionnels cornets en papier, dans les échoppes du Vieux Nice, mais aussi dans le quartier du port Lympia. Pour notre plus grande satisfaction, Nicolas Alziari a imaginé  ce kit pour 4 personnes composé de farine de pois chiche, sel, poivre et huile d’olive vierge extra. Facile à préparer, la Socca « faite maison » se déguste tiède à l’apéritif, avec de la tapenade et un verre de Rosé bien frais –  un domaine des Peirecèdes – AOC Côtes de Provence bio (www.peirecedes.com )– floral et fruité… par exemple !   

Kit Socca niçois : 6.95 €

www.alziari.com.fr

Texte: Aline Asic Porteneuve

Follow me on :